Nancy Macdonald : agente de changement

12 mai 2021
Nancy Macdonald : agente de changement

Nancy Macdonald (HEC Montréal 2012) était déjà une leader accomplie lorsqu’elle a décidé de faire son retour sur les bancs d’école et d’effectuer l’EMBA McGill – HEC Montréal. Au cœur de sa carrière de près de 30 ans dans l’industrie du transport aérien et des programmes de fidélisation pour Air Canada, Aéroplan et Aimia, sa passion pour l’excellence l’a poussée à vouloir encore plus remplir son coffre à outils.

Dotée d’une solide expertise en technologies de l’information (TI), elle a maintenant choisi le domaine des assurances pour créer de la valeur et s’épanouir. En effet, depuis février 2021, elle occupe le poste de directrice principale – gouvernance et gestion de la demande d’Intact et y supervise une équipe d’environ 60 professionnels.

Elle y est plus précisément responsable de la gestion des relations avec les clients internes afin d’établir les meilleures pratiques pour le portfolio de projets, de la gouvernance des services partagés en TI et de la mise en place d’un processus de gestion de la demande.

Stimuler par l’éducation

Pour cette agente de changement, contribuer au projet de l’édifice de HEC Montréal au centre-ville est des plus stimulants : « En vieillissant, nous pouvons choisir de faire une différence autour de nous et avons tous des causes qui nous allument. Pour moi, l’éducation, c’est fondamental. »

Ainsi, faire profiter la relève québécoise d’un système d’éducation exceptionnel lui tient particulièrement à cœur, ayant d’ailleurs une jeune fille de 21 ans qui compte suivre ses traces en faisant une maîtrise à HEC Montréal, ce qui la remplit de fierté. « J’ai moi-même eu pour modèle une grand-mère entrepreneure accomplie on ne peut plus inspirante », dira-t-elle.

Car elle voue à son alma mater une admiration sans bornes : « HEC Montréal ne se contente pas de ce qui est déjà accompli, mais vise à toujours donner de plus en plus aux étudiants et à la société. Pour moi, ce qui décrit l’École, c’est : excellence, amélioration continue et dévouement. Au Québec, on n’a rien à envier aux universités américaines selon moi, et j’ai eu cette chance de profiter des forces de 2 établissements renommés et complémentaires dans le cadre de mon EMBA. »

Elle souligne aussi au passage l’importance qu’a prise le réseautage lors de ce programme, qui a été et reste à son avis le plus grand atout de ses études : « Que ce soit dans le cadre de ma recherche d’emploi pour trouver ma nouvelle aventure ou en constituant mon équipe lorsque je travaillais pour Aimia ou même maintenant chez Intact, ces contacts faits lors de mon EMBA restent inestimables. »

Ce réseau de collègues de classe aux bagages divers et provenant de plusieurs types d’industries, jumelé à sa grande expérience passée et aux trucs pratico-pratiques qu’elle y a acquis pour satisfaire les besoins du monde des affaires lui ont permis, comme elle le dit si bien en anglais : « To connect the dots. »

« J’avais déjà beaucoup d’expérience quand j’ai effectué ce retour à l’école, mais je trouvais que j’avais besoin d’aller en acquérir encore plus, précise-t-elle. Pour moi, c’était une belle leçon de vie et finalement un tremplin. »

Éliminer les inégalités

L’EMBA lui a donc donné la possibilité de relier les points entre son expérience passée et ses nouvelles connaissances, pour propulser encore plus sa polyvalence, ce qu’elle souhaite à tout un chacun.

Car avant tout, elle tient à ce que tout le monde ait une chance égale : « Si j’avais des moyens illimités, pour améliorer l’expérience de nos jeunes le plus possible, j’investirais dans les dernières technologies, les installations, les équipements, etc., pour ainsi soutenir leur apprentissage et leur permettre de se surpasser, peu importe leurs modes d’apprentissage ou capacités financières. On a constaté cette année, avec la pandémie, qu’il y avait des inégalités, quand on pense par exemple à l’accès aux technologies. Au fil des années, oui, il y a des choses qui ont évolué, mais je voudrais justement que ce soit davantage adapté à notre réalité d’aujourd’hui. »

Faire un don